MISS COXINELLE

12 décembre 2011

billet doux

Ce billet n'a aucun intérêt. Il est juste un exutoire pour moi...
La mère Noëlle qui est en moi et qui sent bien que tout lui échappe cette année en a ras le pompom... Quand le sort s'acharne et qu'à la Fnac, on me refuse mes tickets culture au seul fait qu'"on ne les prend pas c'est comme ça..." alors qu'il me semble qu'il s'agit bien du logo de la marque qui figure en haut à gauche...
photo55
J'ai pas spécialement des envies de mettre des claques mais tout juste...

Posté par misscoxinelle à 12:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


05 décembre 2011

Calendrier de l'Avent 2011 : c'est parti avec du retard mais largement rattrapé !

Les semaines s’enchainent et je n’ai le temps de rien. Je ne suis là pour personne. Et pourtant, je me sens physiquement épuisée … Et voilà que noël sonne à notre porte ! Pourtant les températures clémentes me donneraient plus envie de ressortir la plancha et le rosé plutôt que de farter les planches de snow…

N’empêche que mes dérèglements climatiques ou de GPS m’ont rapidement rattrapé et mercredi dernier quand mes filles m’ont rappelé qu’elles n’avaient toujours pas de calendrier de l’avent, j’ai été prise de panique et suis partie une fille sous chaque bras en quête du saint Graal.  J’en suis ressortie après maintes recherches, heureuse propriétaire d’un calendrier Playmo mais des chevaliers et au vu de la « trogne » de la plus jeune des filles qui scrutait l’éventuelle présence d’une chevalière et qui cherchait une stratégie pour ne pas avoir à partager ses trésors quotidien avec sa grande sœur, j’ai vite compris que je ne pourrais pas me contenter d’en rester là ! Surtout que ma vicieuse de Céléné m’a rappelé comme il était bon et doux le temps où nous vivions à Marseille et où je leur concoctais des surprises comme par exemple leur fabriquer un calendrier de l’avent ! La corde sensible étant touché, je me suis mise en quête de L’idée !

Je l’ai donc bricolé en 2-2, après usage intensif de mes 2 neurones restant… Ce fut dur mais le résultat samedi matin au réveil des poulettes à la hauteur… Les wahouh ont fusé… Mon lit transformé pour l’occase en trampoline et ma grasse matinée flinguée… Mais ça valait le coup, j’ai repris un peu de galon faut dire que je frisais le négatif question sondage de satisfaction…

Moralité, un peu de carton bois, du joli papier, un peu de colle, des numéros montés sur des épingles (trouvé chez Casa), un pistolet colle et voilà le tour est joué, il n’y a plus qu’à empaqueté les surprises avec un joli masking tape et ça fait la blague, et là je suis juste une super maman… Pour quelques jours…

photo_avent2011

Bon décompte à tous

Posté par misscoxinelle à 14:57 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

25 octobre 2011

A lire absolument...

En ce commencement de vacances, je voulais vous parler d’un livre "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" tout juste terminé hier soir. Je l’ai adoré et je voulais en parler ici parce que s’il devait croiser votre route, ne fuyez pas à cause de la photo de couverture.  Il est divertissant, rythmé. Donc pour celles et ceux qui ont la chance d’avoir du temps ou pas d’ailleurs, je le conseille… Comme dirait ma copine Valoupette qui est également en pleine lecture de ce livre, il règne un petit grain de folie chez les auteurs du nord qui me sied bien. L’histoire de ce vieux qui ne voulait pas vieillir mêle la fiction et la réalité… il arrive à ce retraité un tas d’aventure plus incroyable les unes que les autres et ça donne envie de continuer et le sourire ne nous quitte pas tout au long de cette lecture.

En un mot, ce roman est truculent.

Pour vous situer la première scène, un homme résident d’une maison de retraite refuse de fêter son centième anniversaire et s’enfuit par la fenêtre…

Par la suite, Il va lui arriver une somme incroyable d’aventures à l’image de sa vie racontée en parallèle de l’histoire du livre. Au cours de ses périgrinations Allan Karlson notre centenaire apprendra l’anglais, le russe, le chinois, l’espagnol… Et n’est autre qu’un émérite artificier… Voilà le ton est donné.

hommequivoulaitpas

Allez-y sans filets !

Posté par misscoxinelle à 12:09 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

20 octobre 2011

Ma nouvelle passion : la Zumba...

Depuis septembre et un avant-goût en juin, je me suis prise de passion pour la Zumba... Sur les rythmes latinos, faire de l'exercice tout en s'amusant et sans courbature le lendemain, c'est un vrai bonheur et c'est un jeu d'enfant... 

Je suis accro, je tente de convertir les copines comme d'autres m'ont moi-même converties...

La prof est, il faut le dire particulière gentille, sympatique, souriante et elle nous pousse dans nos dernier retranchement pour hurler toute la pression accumulée... C'est génial !

Moi qui ne suis pas connu pour mes talents de sportive, je sens que j'ai vraiment trouvé mon élèment, je ne sais pas combien de temps cela va durer mais en attendant, c'est efficace, je ne loupe pas un cours... Je prends même la baby-sitter quand je n'ai pas le choix... Plus rien ne m'arrête, voilà je voulais faire de la pub à Laura parce que vraiment elle le mérite, c'est une fille pétillante et pleine d'énergie... Elle se donne plus autant que nous... Les cours changent, la musique fait oublier les difficultés. La coordination des bras et jambes est mise à mal mais je vous le conseille...

Un lien d'un cours...

 

http://youtu.be/tkeIb4HMkU8

Ne me cherchez pas ! Au pire, vous pourriez me confondre avec la jolie blonde devant avec le marcel "Instructor", nous sommes baties et d'une efficacité similaires... Si si, la preuve, son prénom ressemble à mon nom, c'est un signe, non ? What else !

 

Posté par misscoxinelle à 15:56 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

18 octobre 2011

Makessessé : la réponse ou le jeu du pile ou face

Pour commencer, je voudrais rendre hommage à mon blog ! Beacoup ne comprenne pas l'intérêt d'ouvrir cette fenêtre sur notre intimité moi j'ai plus l'impression que c'est une fenêtre sur l'extérieur quoiqu'il en soit et quelque soit notre point de vue, en ce qui me concerne il m'a aidé dans bien des circonstances... Et ce samedi, une fois de plus, il a sauvé mon couple !... Si, si, il ne sert à rien de froncer les sourcils... Appelons un chat, un chat...

Histoire de vous mettre en condition, je peux vous dire que ce billet aurait pu s'appeler la malédiction du miroir mais comme j'avais déjà utilisé la malédiction dans un titre récent, j'ai eu peur de la redondance !
Bref, si je vous dis que le point noir,  fait l'objet de miette sur ma tomette tel que décrit ci-dessous, ça vous parle ?

photo 2 
Je sens que vous brulez, alors oui effectivement, Monsieur Cox le roi des bricolos a sorti son arme mais pas n'importe laquelle la perçeuse Perçator de chez Boschator, pour que rien ne lui resiste... Parce que Monsieur Cox, il sort pas ses outils souvent (Je sens bien que j'en perds là, non ! restons concentré je parle bien travaux manuels, bricolage, décoration,.... ). Et quand il fait quelque chose, il faut le demander gentiment et poliment et s'y prendre bien longtemps à l'avance, dans le cas précis, ça mijotait depuis quelqes mois...
Aussi, armé de son arme de destruction fatale, en ce samedi après-midi ensoleillé, il m'a fixé enfin un miroir, mission que j'attendais depuis si longtemps et après bien des péripéties... Et il est beau mon miroir repeint par mes soins dans une couleur rose framboise écrasée, dans ma cuisine...
photo
 Sauf que ça c'est le côté pile et le côté face se trouve au dessus ou au-dessous pour ceux qui aurait besoin de précision visuelle.

Côté face donc :
photo 3 

Mon bricolator de mari a bien traversé la cloison, ce n'est pas que dans les pubs que cela arrive. J'ai le modèle déposé. Donc, un oeilleton dans la cage d'escalier qui sépare la cuisine, je n'ai pas tout de suite compris l'intérêt. Une évacuation d'air supplémentaire, une surveillance à distance des petits plats qui mitonent sur le feu, non j'avoue que ce n'est pas le premier réflexe que j'ai eu... Le premier reflexe fut d'hurler mais je me suis retenue, oui parce que je me suis dit que cela ferait une bon billet sur mon blog et que de ce pas, il fallait que j'arnache mon smartphone. En pointillé aussi, j'avais ma Benjamine dans les pattes et celles de son père toute horrifiée et de lui demander mais pourquoi Diable, il avait traversé le mur... Dans ce climat jovial, j'ai donc pensé fort à mon cher et tendre blog que j'affectionne donc particulièrement dans ces climats propices aux dérapages verbaux et autres stress... Et c'est ainsi que je vous vomis donc mon verbiage pour sauver mon couple...

Sachant que je crains que la trace de cet oeilleton risque de rester quelques années mois semaines en l'état, j'ai pris le partie d'en rire. Surtout si l'on considère qu'à l'originie mon miroir a déjà bien vécu...
Récupéré in extremis d'un départ imminent chez Emmaüs, j'ai décidé de lui refaire une beauté colorée... Le doré n'occupant pas pour le moment une place de choix dans mon coeur. Après avoir tergiversé sur les couleurs, il est passé du noir, au gris, puis avant de le faire basculer au rouge, j'ai voulu lui faire prendre l'air et moi aussi par la même occasion un jour de printemps de l'année dernière ou le soleil régnait en maitre... Pendant cette manipulation hasardeuse, au vu du poids du miroir, on a sonné à mon portail. Après avoir juré sur l'importun, je ne me suis pas précipitée pour poser mon miroir, mais au contraire je l'ai posé délicatement contre ma terrasse tout en vociférant à l'agent de l'EDF qui relevait le compteur d'avoir la gentillesse de bien vouloir patienter. Et après avoir posé avec amour mon miroir, je suis allée ouvrir au préposé du compteur. Et là, passant proche de mon miroir, un coup de vent, IL est tombé. Inutile de vous préciser que le préposé au vue de ma gueule de mon visage tout déconfi a pris de l'élan et les jambes à son cou et a sauté le portail en sens inverse. Mais le mal était fait, le miroir ancien, piqueté à souhait était bon pour la mosaïque... 
Alors évidemment pour le peindre ça a été par la suite beaucoup plus pratique, il a évidemment fallu lui trouver de nouveaux atours tout neuf, sans défaut, je dirai presque pas beau mais le sort en était jeté, un jour, il fut prêt et tout de rose "vétu"... Prêt à poursuivre la malédiction du miroir...

(vous noterez comme parfois, je parviens à retomber sur mes pieds et sur le sujet initial)

Posté par misscoxinelle à 18:50 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :



Makessessé...

Ca faisait longtemps que je n'avais pas été inspiré mais là d'un coup, c'est devenu comme une évidence, une instinct de survie !

photo 1

Donc il n'y a rien à gagner, juste à deviner de quoi il s'agit !... La réponse à venir...

Posté par misscoxinelle à 12:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

04 octobre 2011

Nouvelle idée, Nouvel arrivant...

Nous sommes toujours en train de tester des idées avec Servane et là dernière en date concerne l'édition de photo sur support alu...

Vous prenez des photos de vous, des enfants, du chien,... Pour moi les dernières vacances, au départ d'une ville où j'ai vécu et où ma benjamine est née... Vous prenez une touche de Servane et de sa souris magicienne et me voilà avec des murs blancs qui prennent de la couleur....

IMG_9890a

Marseille

Posté par misscoxinelle à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 septembre 2011

La delicatesse...

Au gré de mes ballades de blog en blog, j'avais noté ce livre de David Foenkinos... 
Delicatesse
Evidemment le titre était tentant et puis en poche, l'investissement ne prêtait pas à conséquence... Mon seul regret aujourd'hui qu'il soit justement en poche... Parce que je vais le garder, surement pas le relire, je ne relis jamais un livre mais j'aime les avoir, les voir, les toucher, me les approprier et me les remémorer... 

Celui-ci est une pépite... Je l'ai lu ce week-end sous la douceur de l'été indien... J'ai tout adoré, l'écriture, l'humour, les anotations, les notes de bas de pages... Tout était succulent.
Cette légéreté, l'amour, les moments grave de la vie qui font que l'on plonge et que l'on se relève...

Posté par misscoxinelle à 21:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

21 septembre 2011

J'en pouvais plus

Lorsque j'ai emmenagé dans ma région aux vertes prairies, il y avait du boulot partout même et surtout dans le jardin. Alors on a fait puis refait, en gros puis en partie. Bref, difficile de faire oublier le jardin à la française. Vivre dans cette maison, nous a aidé en tout cas à savoir ce que l'on voulait et surtout ce que l'on ne voulait pas !
Cette année on s'est attaqué à une nouvelle partie mais en tout cas pas des moindres puisqu'en fait il s'agit de la partie du jardin correspondant à l'arrière de la maison mais qui est pour nous l'usage principal liée à l'impasse plus facile pour se déplacer, se garer... Et j'en pouvais plus car c'était moche, gavé moche même puisque je suis djeuns (dans ma tête).
Alors tout n'est pas fignolé car mes voisins et surtout le fils peut encore se pendre à ma cloture tel un singe et lorgner H24 mais par contre on a un petit bonus question cahier des charges.

Alors pour les copines curieuses ou pas !

Avant.

IMG_6656

Après 

IMG_9572 IMG_9577

IMG_9579

Et le voilà, le bonus : une autoroute à vélo, à trotinette et à roller... Meme moi je m'y suis mise. Okay, les voisins en sont encore pliés de rire et j'ai encore quelques progrés à réaliser mais à peine. De toute façon qui a dit que l'on devais savoir freiner... Personne ! Mon posterieur fait très bien le reste !

IMG_9595

Bon Mercredi. 

Posté par misscoxinelle à 21:44 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

20 septembre 2011

La malédiction de la godasse

J'ai parfois des moments de solitude et aujourd'hui, j'ai eu carrément un océan de solitude... Je vous met dans l'ambiance, hier en sortant de l'école je récupère Céléné, limite boiteuse... Il a fait mauvais ce week-end du coup, on a ressorti les converses et les baskets pour le sport sauf que l'été est passé par là et ma petite Céléné a passé sa journée les orteils recroquevillés vers l'intérieur. La faute à sa mère qui a pas voulu gérer l'achat des chaussures en même temps que les cahiers et les dictionnaires ! La feignasse !
Du coup, je me suis fait la journée en accéléré en me demandant comment j'allais géré l'achat de chaussure sans la propriétaire des pieds, qui plus est le 20 du mois et pour celle qui sont con-table comme moi, vous avez compris qu'après le 20, il y a le 21 et qu'après l'heure c'est plus l'heure... Bref, la vie s'arrête le 21, la TVA n'attend pas et vu que le 19, j'ai à peine saisi mes premières factures autant vous dire que je partais pas gagnante question timing.
Donc en ce jour du 20, j'ai décidé qu'il fallait sauver les pieds de ma fille de la couleur aubergine et je suis partie en quête de chaussure de sport en taille 35 et de converse en taille 35. J'attaque par Intersport. Manque de bol, tous les propriétaires de 35 sont passés par là avant moi. Reste une paire potable en 35 que je m'empresse d'emporter en direction de la caisse. Et là, une caissière particuilèrement zélée, tellement que je lui en lécherai bien les pieds tellement elle m'a sauvé du marasme, elle me regarde désolée pour ma pomme et m'explique que j'ai une chaussure en 35 et une en 33... Sa race, j'imagine le tir que j'aurai passé à ma fille qui aurait osé se plaindre qu'elle a mal aux pieds...
Après une recherche infructeuse du 35 manquant, je quitte les lieux, j'abandonne l'idée d'acheter des chaussures de sports, Céléné fera son premier cours de tennis en ballerine, c'est un nouveau concept. Je pars donc chercher ailleurs... des converses. J'arrive dans ma boutique favorite, ils ont arrêté les converses pour enfants la faute au magasin qui s'est ouvert pile en face. Je traverse la rue. Demande la paire convoitée en 35 et là, un soupçon d'intelligence me traverse, un chat échaudé en vaut 2 ou craint l'eau froide, c'est au choix, je vérifie donc la pointure... Et je vois 34... Scandale, j'ai demandé du 35, la vendeuse me houspille, elle a pris la bonne boite en 35 et avant que l'on arrive à décoder nos échanges qui commençait à monter haut dans les tours. Nous comprenons que la boite est dotée d'un 34 et d'un 35... Je vous épargne tous les gros mots qui me sont passés par la tête tout cela pour rien vu qu'il n'y avait pas de 35 à l'horizon. Je pars dans une 3ème boutique... Un modèle me convient, tadam pas de 35... Ils ont un autre pas de porte dans la ville à côté, auraient-ils la taille ? Que l'on chasse ce mauvais karma ! Oui ! Hourra, j'ai failli me rouler par terre de bonheur ! Je pars donc avec ma petite voiture dans la ville d'à côté muni de la réf sur un bout de papier... J'arrive dans la 4ème boutique, un premier gugus cherche mais ne trouve pas. Un deuxième gugus à la rescousse ? Nada ? Puis vient une troisième larrone, heureusement qu'ils ont la réf, la moutarde a largement dépassé mes narines, ils osent même plus sortir de la réserve... Et là miracle la pauvre miserable paire de converse toute basique... Alleluia 35 fois alleluia 

Pensée n° 1, il y a 2 familles dans cette région qui ont acheté une paire de chaussure de taille différentes... No commentaire...
Pensée n° 2, pourquoi tous les ans, c'est la même ritournelle. j'ai l'impression que tous les enfants de la terre font la même taille de chaussure que ma fille...
Pensée n° 3 : Cette promenade de santé m'a pris toute l'après-midi, certes je suis en temps partiel et pour une fois, j'ai respecté... Mais demain on est le 21... 

 

Posté par misscoxinelle à 19:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :



Fin »